ORIGINALE

Texte et mise en scène de Diane Regneault


Avec Marion Bottollier, Sandra Choquet, Cyril Texier et Diane Regneault


Création Sonore : Guillaume Callier

Costumes et scénographie : La Compagnie de Trop et la collaboration de Laurianne Scimemi


Le 6 mars 2015 à 15h30 et 19h30

à Anis Gras, Le Lieu de l’ Autre


Cette pièce a reçu les Encouragements du CNT

(Centre National du Théâtre),

et a fait l’objet d’une lecture-maquette au Théâtre du Rond-Point, le 17 juin 2014 dans le cadre de la Piste d’Envol

Claire est une femme sans histoire.

Elle se lève le matin, part au travail ; rentre chez elle le soir pour dormir. Les jours se suivent dans cette routine sans incident. Pourtant quelque chose se fissure dans l’esprit de Claire.

Une voix l’incite à ouvrir les yeux sur son quotidien désoeuvré.

Claire prend alors la décision de changer ses heures banales en une vie originale.

Quelle extravagance, quel désespoir la mène à choisir la folie comme emblème de l’originalité parfaite ? On ne le saura pas.

Poussée par cette voix qui pourrait être la sienne, celle d’un auteur tout aussi bien, voire celle d’une actrice, Claire s’enferme avec son obsession. 

Elle déserte le monde, et cherche la folie dans les livres de psychologie, dans l’ivresse, dans l’amour blessé, dans d’autres souffrances que les siennes. Jusqu’à en perdre la raison et n’en savoir rien.

Des phrases qui ne lui appartiennent pas sortent de sa bouche ; Claire ne connaît pas ceux qui les ont prononcées un jour.

Est-ce elle qui, par son état, les convoque, ou l’auteur en proie au souvenir de ses lectures, au mal d’inspiration ?

Des fantômes de la littérature dramatique viennent visiter Claire. A travers son corps, ils reconstituent l’histoire du théâtre et invitent la jeune femme à s’approprier cette histoire, pour inventer la sienne. Dans le prolongement de la leur.

L’histoire de Claire est l’histoire d’un être qui se débat avec le réel pour atteindre l’état de fiction et naître comme personnage.

Qui se souviendra que moi aussi

j’étais vivante?





Que la sensation de la vie battait

dans mes veines?

follefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefolle

follefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefolle

follefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefolle

follefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefolle

J’y suis presque ! Il ne faut pas que j’y pense !

Je n’y suis pas presque…je n’y suis pas presque…


Je suis FOLLEFOLLEFOLLE je n’y suis pas presque…FOLLE je n’y suis pas presque…FOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLE FOLLE FOLLE pas presque…pas presque…FOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLEFOLLE

FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE FOLLEFOLLEFOLLE



FOLLE 

Je n’y suis pas du tout !

Je suis guérie avant même d’être malade !

C’est de sa faute ! Le presque ! C’est lui ! Il gâche tout !

A cause du presque folle je suis complètement normale !

Non.

Non.

Je    suis      folle  jesuisfollejesuisfollejesuisfollejesuis

Pas de presque. Anéantir le presque.

Je suis fooooooooooooooooooooooLfoooooooooooooooLfOlfOl FOL

Trouver une langue où le mot presque n’existe pas et apprendre à penser dans cette langue.

folle très folle folle. Elle est folle. Elle est folle. Elle est folle. Elle est folle. Elle est folle. Très folle foltrèfolfoltrèfolfoltrèfolfoltrèfolfoltrèfolfoltrèfolfoltrèfolfoltrèfolfoltrèfol

Il ne sera pas dit d’elle qu’elle a presque réussi car alors elle aura échoué

follefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefollefolle

folfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfol

folfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfol

folfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfol

folfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfol

folfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfol

folfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfolfol

Ne pas s’endormir.

Ne pas s’endormir.

Ne pas s’endormir

FFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFOLLE.

FOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLE.

FOLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLE.

FOLLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

LE TEASER VIDEOhttp://youtu.be/fmQZckB5ND0http://youtu.be/fmQZckB5ND0https://youtu.be/OsXTnx6suk8shapeimage_3_link_0shapeimage_3_link_1